Thérapie de couple à Dilbeek par Isabelle Oberman

Qui suis-je ?

isabelle oberman psychotherapeute grand bigard

« La vie n’est pas un long fleuve tranquille ».
Après avoir été vendeuse, animatrice, institutrice, consultante commerciale. En 2005 je deviens conseillère conjugale et familiale. Aujourd’hui je suis enseignante et conseillère conjugale.

Si ces expériences professionnelles ont forgé la femme que je suis devenue, ma vie privée et affective ainsi que mes difficultés de couple m’ont mené à questionner le sens du couple et à me tourner vers une formation essentiellement axée sur lui. A travers mon histoire je réalise combien il a été compliqué de trouver le bon « psy », le bon thérapeute, je dirais même « la bonne personne, celle ou celui dont l’écoute se veut bienveillante, non -jugeante, juste et égale pour les deux partenaires sachant que ceux-ci viennent rarement avec les mêmes attentes.

Le conseiller conjugal permet la triangulation et permet de ré-équilibrer la communication entre les deux partenaires. Un long travail sur mon couple avec différents thérapeutes m’apprendra que c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! Le thérapeute redonne la parole à l’un et à l’autre et rétablit l’écoute mutuelle mais ne donne ni conseil ni de solution « clé sur porte ». Comme conseillère conjugale, je questionne, « chemine », avance avec ceux qui me consultent.

En respectant leur rythme. En laissant mes a priori, mes croyances, mes jugements et mes certitudes de côté. Je suis là pour tenter d’aider à :

  • repérer leurs difficultés
  • mettre des mots, leurs mots sur leur souffrance,
  • exprimer leurs plaintes dans un climat de confiance
  • reconnaître leurs impossibilités …. exprimer …dire … communiquer
  • reconnaitre les sentiments des ressentiments
  • amorcer ce qui permettra de mettre à distance la souffrance, la crise, l’impasse dans leur vie affective, relationnelle ou sexuelle.

En tant que conseillère conjugale, j’accompagne et je guide le cheminement personnel de ceux qui ont décidé d’un changement. A travers les reproches, les griefs et les doutes, au fil des entretiens je tente d’aider à ce qu’émerge le « début » d’un « mieux », d’un changement, d’un déblocage et si toutes les étapes ont été consciencieusement franchies … le dé- nouement. Le temps et le lien de confiance avec le conseiller conjugal sont essentiels et porteurs de ce mieux. Ils sont par définition variables selon chaque situation.

Je reçois en cabinet privé toute personne adulte, jeune ou moins jeune en individuel ou en couple. Il n’y a pas de moment idéal pour venir : toute phase de vie amène des questionnements, des doutes, des conflits, des crises et de nouvelles possibiltés et de nouveaux chemins. Même lorsqu’on se sépare, parler de la rupture est possible, j’ajouterais souhaitable.
Non, « La vie n’est pas un fleuve tranquille ». Et heureusement !

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande)? Téléphonez notre secrétariat pour prendre rendez vous ou envoyez un email au secrétariat, cabinet de la Thérapie de Couple à l’attention du thérapeute de votre choix.